«Depuis le développement des armoires à vin, notre clientèle s'est élargie. Cette offre ne s'adresse plus uniquement aux amateurs avertis, mais à un public de plus en plus diversifié, désireux de conserver ses bouteilles à portée de main pour pouvoir en profiter à n'importe quelle occasion», remarque Renaud De Barry, fondateur de Climadiff, société spécialisée dans la fabrication et la commercialisation des caves et armoires à vin. Pour les amateurs qui vivent dans une maison, la cave à vin est la solution idéale. Des entreprises comme Polycave proposent d'aménager des caves enterrées, permettant un meilleur vieillissement des bouteilles stockées. «Pour aménager sa cave personnelle, il faut avant tout trouver l'endroit idéal. Il est possible de la construire sous un garage, un cellier ou même une remise. Ces caves peuvent contenir jusqu'à 2050 bouteilles et leur installation ainsi que leur aménagement coûtent entre 10.000 et 25.000 euros», explique Yan Falhun, directeur général de Polycave.

Avant de se lancer dans l'aménagement d'une cave ou l'achat d'une armoire à vin, il serait judicieux de vous poser quelques questions essentielles : de combien de bouteilles disposez-vous, bénéficiez-vous d'un espace suffisant, souhaitez-vous faire vieillir vos vins, ou seulement les préserver à température de service … Pour avoir une cave «idéale», cinq règles sont nécessaires à la bonne conservation des bouteilles.

Bien conserver son vin

La température est, sans conteste, la condition la plus importante. Elle doit avoisiner les 12°c au risque de voir son vin vieillir moins vite ou trop vite. La lumière est également un facteur essentiel dans la bonne conservation des bouteilles. Ces dernières craignent les rayons ultraviolets du soleil, qui traversent le verre et oxydent le vin. Pas de soucis alors avec les caves souterraines, puisqu'elles ne sont pas exposées à la lumière du jour. Autre condition importante, les odeurs. Le bouchon des bouteilles absorbe facilement toutes les fragrances aux alentours. Pour cette raison, il est préférable de ne pas stocker à côté du vin des produits alimentaires ou encore des produits d'entretien. L'idéal est d'installer un système de ventilation permettant une bonne aération de la cave. Leur prix varie entre 100 et 1500 euros selon le modèle choisi. Le degré d'hygrométrie joue également un rôle très important sur la qualité et le vieillissement du vin en cave. Le pourcentage d'humidité dans l'air doit se situer autour de 70 à 80 %, sinon le particulier devra faire face à une détérioration des étiquettes et au desséchement des bouchons.

Solution alternative : les armoires à vin

Pas de place chez soi pour installer sa propre cave? Pourquoi ne pas investir dans une armoire à vin. Ces appareils offrent les mêmes conditions de conservation que les caves. «Pour une collection inférieure à 600 bouteilles de vin, il est plus pratique d'adopter une armoire à vin dont le prix gravite autour de 600 à 1400 euros. Mais le choix de ces caves de service dépendra surtout de l'utilisation souhaitée du vin que l'on veut acquérir», explique Renaud De Barry. Par exemple, le vin en primeur nécessite une conservation durant plusieurs années pour arriver à maturité.(...)

Suite de l'article : Le figaro