Avec 23,5 millions de consommateurs réguliers qui représentent 95% de la consommation à domicile, le Royaume-Uni représente un marché important pour un pays qui ne produit pas de vin. Et les consommateurs britanniques ont des attentes bien précises en terme de packaging. « Les acheteurs anglais cherchent avant tout un vin facile à boire » explique Dominique Toillon d’Inter Rhône en présentant les résultats d’une étude sur les critères d’achat du consommateur anglais et ses attentes en terme de packaging, étude complétée par l’expertise du cabinet britannique Wine Intelligence. Le packaging est vecteur d’image : il doit répondre aux codes traditionnels du vin tout en reflétant la modernité, l’élégance et la simplicité.

Suite de l'article : viti-net.fr