Le reste vient du déblocage de vins récoltés les années précédentes, et qui n'ont pas été libérés. Cette augmentation vise à éviter une éventuelle crise d'approvisionnement en raisin, dans un contexte de forte demande.

Les producteurs de Champagne ont battu un nouveau record en vendant 321,6 millions de bouteilles en 2006, soit une augmentation de 4,6% par rapport à 2005, année déjà qualifiée d'exceptionnelle.

Suite de l'article : pleinchamp.com