Ce groupe, qui compte désormais 13 membres, a été créé il y a 18 mois aux États-Unis à l'initiative des vins de la Napa Valley (Californie) avec ceux d'Oregon, de l'État de Washington, de Walla Walla Valley ainsi que les vins de Champagne (France), de Porto (Portugal) et de Xérès (Espagne).

«Le vin devient de plus en plus un marché global et protéger son nom est devenu primordial», a estimé Peter McCrea, président du groupement des producteurs Napa Valley Vintners, réuni dans un grand hôtel de Washington.

La Napa Valley est la première région viticole américaine à avoir obtenu en décembre dernier une reconnaissance d'appellation de la part de l'Union Européenne.

Suite de l'article : cyberpresse.ca