Le travail commence
"J'ai découvert le travail à la chaîne quand il a fallu mettre en bouteille la première récolte." Car l'actrice tient absolument à participer à l'élaboration de son cru du début à la fin. "Je n'ai pas changé de métier : je suis toujours actrice. Mais ce vin me plaît parce que je le fais de mes propres mains. De la même manière que je n'aimerais pas qu'un film sorte avec mon nom sur l'affiche sans que j'aie eu le plaisir d'y jouer."

Une véritable amatrice
Il faut dire que cette passionnée sait apprécier un vin dans son intégralité : "J'apprécie autant le flacon que l'odeur et la couleur. Je m'en régale avec le palais, le nez et les yeux. Et même, au-delà du plaisir gustatif, j'aime les vins pour le bien qu'ils font à l'âme." Comment décrire alors, le sien, le Sangue d'Oro, selon tous ces critères ?

Suite de l'article : plurielles.fr