Ces vins sont prisés par son ami, le gourou Robert Parker, sans lequel on ne peut conquérir le marché américain. Le même film montrait l'incursion dans les vignobles européens de la multinationale américaine de Robert Mondovi, rachetée depuis par une autre encore plus importante, Constellation Brands. Tout récemment, un autre film, «Sideways », raconte la grande virée de deux amis à travers les vignobles californiens. Ils dégustent et commentent, mais ne parlent que sirah, pinot noir, merlot, chardonnay.

Par René QUINSON
Source et suite de l'article : echos-judiciaires.com